Leandro Erlich interviene las tradicionales escaleras en el Bon Marche de Paris

el

L’artiste argentin Leandro Erlich s’installe au Bon Marché de Paris

Agathe Lautréamont  Exponaute, Paris.
Voilà deux ans maintenant que le Bon Marché de Paris, passage incontournable de tous les fashionistas de la capitale, affirme son ancrage dans la création contemporaine. Après avoir laissé en 2016 et 2017 carte blanche aux artistes Ai Weiwei et Chiharu Shiota, c’est l’artiste argentin Leandro Erlich qui a été choisi pour investir les grands espaces du magasin à partir du 12 janvier prochain. Aperçu…

ciel1

Leandro Erlich © Le Bon Marché – 2017

En ce début de mois de janvier 2018, l’artiste argentin Leandro Erlich aura la lourde tâche de succéder à deux grands noms de l’art contemporain dans les vastes espaces du magasin parisien Le Bon Marché. Après les animaux en papier volants du chinois Ai Weiwei et la cathédrale de fils noués de la japonaise Chiharu Shiota, que peut bien nous réserver comme surprise le créateur sud-américain, à qui il est donné carte blanche ?

Pour le moment, très peu d’informations ont été dévoilées sur l’installation que prépare Erlich, mais nous connaissons déjà son titre, très poétique, qui nous parle déjà d’espace, de réel, de vraisemblable : « Sous le ciel ».

Habiter l’espace

ciel2

Ciel de Paris © Leandro Erlich

Comme ce fut le cas pour ses deux prédécesseurs, Leandro Erlich a conçu sa future installation en étroite collaboration avec Le Bon Marché – Rive Gauche. Idée principale : surprendre le visiteur du grand magasin, en lui proposant des œuvres qui diffèreront sensiblement de ce qu’ils ont déjà pu voir. Pourtant, on retrouvera bien dans les créations une constant du travail de l’argentin, qui est sa fascination pour le ciel.

Pour l’artiste contemporain en effet, chaque grande ville à travers le globe est dotée de « son » propre ciel, qui influence la population, dirige le dynamisme de la commune et crée une ambiance toute particulière. Alors, forcément, Leandro Erlich a longtemps observé le ciel de Paris, ses teintes, ses nuages, ses variations.

L’inspiration n’a pas tardé à venir et il créa pour l’occasion plusieurs pièces dont une, très importante, qui prendra place sous la verrière du Bon Marché. Cette installation monumentale sera la clé de voûte des autres pièces qui seront disposées partout à l’intérieur du grand magasin parisien.

2013

© Leandro Erlich – 2013

Faire entrer le rêve

Un brin rêveur, Leandro Erlich regarde le ciel au-dessus de la capitale parisienne comme très différent de celui qui surplombe les autres grandes villes sur Terre. Alors l’artiste imagine, se demande si l’humeur des parisiens influe sur le ciel… ou l’inverse. Il puise son inspiration dans les changements de couleurs du firmament, il tire ses réflexions du blanc laiteux des nuages ou du gris ardoise des jours de pluie.

Une fois ces idées trouvées simplement en levant le nez, Erlich a ensuite cherché comment les inclure au mieux dans l’architecture atypique du magasin du Bon Marché, comment créer une concordance avec l’escalator central, très imposant, ou encore la verrière qui vient éclairer l’intérieur du centre commercial.

Les intentions sont donc très claires et présentées par l’artiste contemporain, quand bien même aucune image, aucune description précise ne vient éclairer notre lanterne… Mais ce mystère savamment entretenu est bien sûr volontaire, de sorte à réserver la surprise aux visiteurs ! On vous donne donc rendez-vous le 12 janvier prochain pour enfin découvrir ce qu’aura préparé Leandro Erlich…

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s